• Free shipping over $99.00 using Canada Post and Same Day delivery services
    • English En
    • Français Fr
  • Free shipping over $99.00 using Canada Post and Same Day delivery services
    • English En
    • Français Fr
CBD Health THC

Le cannabis médicinal et la sclérose en plaques

Le cannabis médicinal et la sclérose en plaques

En mai, on souligne le Mois de la sensibilisation à la sclérose en plaques (SP) au Canada et la Journée mondiale de la SP (30 mai). Pour l’occasion, nous avons préparé ce billet qui résume trois études portant sur le rôle que pourrait jouer le cannabis médicinal dans la prise en charge des symptômes de la SP.

 

Qu’est-ce que la sclérose en plaques?

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune chronique ciblant le système nerveux central. Elle se manifeste par des symptômes comme la spasticité, la faiblesse, la douleur, la fatigue, l’incoordination, les troubles de la fonction cognitive et les changements d’humeur.

Le Canada affiche l’un des plus hauts taux de sclérose en plaques au monde, et les femmes sont trois fois plus susceptibles d’être atteintes de cette maladie que les hommes.1 Il n’existe actuellement aucun remède contre la SP, mais certains traitements peuvent diminuer les symptômes de la maladie.2 

 

Des extraits équilibrés à 1:1 pourraient soulager les symptômes de la SP

Des données montrent qu’un extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse pourrait aider à réduire la spasticité3–6, la douleur7,8  et les perturbations du sommeil6,7  chez les patients atteints de SP. Une méta-analyse de trois études sur l’efficacité d’un extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse chez des patients atteints de SP suggère également que le traitement serait bien toléré et pourrait être interrompu brusquement sans risque. Selon cette étude, les patients présentant des symptômes non contrôlés après un traitement au moyen de produits pharmaceutiques traditionnels pourraient essayer un extrait de cannabis à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse pendant quatre semaines pour voir comment réagit leur organisme.3

 

Étude 1 : un extrait équilibré comme traitement d’appoint contre la SP

Dans une étude clinique à répartition aléatoire, contrôlée par placebo et à double insu réalisée par Markovà et coll., on a utilisé un extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse comme traitement d’appoint dans le cadre d’un essai en deux phases4. La phase A comprenait un traitement de quatre semaines au moyen de cet extrait. Pour la phase B, les patients ayant répondu au traitement étaient répartis aléatoirement pour recevoir soit le placebo, soit l’extrait, sur une période de 12 semaines4

Des 191 patients de la phase A, 106 ont poursuivi à la phase B (n=53 ayant reçu l’extrait à teneur équilibrée en THC:CBD et n=53 ayant reçu un placebo).4  

Résumé des conclusions

Les chercheurs ont observé une bonne réponse au traitement chez une proportion significativement supérieure de patients ayant reçu l’extrait. Ce résultat a été défini comme une amélioration de ≥30 % par rapport aux indicateurs de départ, selon une échelle numérique de notation (NRS), en comparaison au groupe placebo4. 

 

  • Spasticité

Le traitement par extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse a donné lieu à des améliorations significatives de la spasticité moyenne et de la cote moyenne sur l’échelle Modified Ashworth Scale entre le début de la phase B et la semaine 12, en comparaison au groupe placebo4.

  • Douleur

Markovà et son équipe ont également découvert que le traitement par extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse s’était traduit par des améliorations significatives des symptômes de douleur, en comparaison au groupe placebo, après 12 semaines4.

  • Qualité du sommeil

Le traitement par extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse avait aussi limité les perturbations du sommeil de façon significativement supérieure comparativement au traitement par placebo. L’extrait a permis de réduire les perturbations du sommeil de 3,21 sur l’échelle d’évaluation numérique (NRS) comparativement à une réduction de 1,784 pour le traitement par placebo.

 

Étude 2 : étude rétrospective auprès de 1 615 patients atteints de SP

Voici ce qu’a montré une étude rétrospective menée auprès de 1 615 patients atteints de SP en Italie après quatre semaines de traitement au moyen d’un extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse:

 

  • 70,5 % des patients avaient changé leur cote NRS de ≥20 % et étaient considérés comme des répondeurs initiaux9.

  • 43,8 % du groupe complet de patients ayant suivi le traitement pendant les quatre semaines avaient montré une amélioration d’au moins un symptôme relié à la spasticité; 86,6 % de ces patients étant considérés comme des répondeurs9.

  • 27,9 % des patients ont signalé des améliorations concrètes de leurs crampes ou spasmes nocturnes, 12,1 % ont constaté une diminution des troubles de la vessie et 11,5 % ont constaté une diminution de la douleur9

 

De manière générale, cette étude a conclu qu’une forme progressive de la SP et une note NRS élevée au départ étaient associées à une probabilité accrue de signaler une amélioration des symptômes de spasticité après quatre semaines de traitement au moyen d’un extrait à teneur équilibrée en THC:CBD administré par voie oromuqueuse9.

 

Étude 3 : les effets du cannabis sur le tableau clinique et le profil de cytokines chez les patients atteints de SP

Mustafa et coll. ont examiné l’effet du cannabis sur le tableau clinique et le profil de cytokines de patients atteints de SP10. Sur une période d’un an (de janvier 2019 à janvier 2020), 150 patients atteints de SP et 150 sujets témoins en santé ont été recrutés pour participer à cette étude prospective10. On a divisé le groupe de patients atteints de SP en deux : d’un côté les patients qui consommaient du cannabis (n=28) et de l’autre, ceux qui n’en consommaient pas (n=122)10

Les chercheurs ont constaté une différence significative dans la composition des trois groupes en matière de sexe : 76,23 % du groupe de patients atteints de SP ne consommant pas de cannabis étaient des femmes, alors que les hommes représentaient 71,4 % du groupe de patients atteints de SP consommant du cannabis et 52 % du groupe de sujets témoins en santé10.  

Résumé des conclusions


Le nombre de poussées était significativement inférieur et la cote sur l’Échelle élaborée d’incapacités était significativement meilleure dans le groupe de patients atteints de SP consommant du cannabis comparativement au groupe de patients atteints de SP ne consommant pas de cannabis10. Les patients atteints de SP consommant du cannabis présentaient significativement moins de douleur, de spasmes, de fatigue, de difficulté à marcher, d’anxiété et de changements d’humeur, mais aucune différence n’a été observée en ce qui a trait à la dysfonction sexuelle, aux troubles de la vessie ou aux troubles visuels en comparaison au groupe de patients atteints de SP ne consommant pas de cannabis10

 

En outre, bien que les sujets témoins présentaient le meilleur profil de cytokines, on a observé chez les patients atteints de SP consommant du cannabis des niveaux significativement inférieurs de cytokines pro-inflammatoires, mais supérieurs en ce qui a trait aux cytokines anti-inflammatoires comparativement au groupe de patients atteints de SP ne consommant pas de cannabis10.

 

Chez AuroraMD, nous sommes toujours à l’affût des dernières études scientifiques qui portent sur l’efficacité du cannabis utilisé à des fins médicales. Nous espérons que cette information vous aidera à prendre des décisions éclairées pour votre santé et votre bien-être.   

En ce 30 mai, joignez-vous à des dizaines de milliers de Canadiens en ligne pour soutenir la Marche de l’espoir.
Inscrivez-vous en ligne dans votre région ou faites un don en cliquant ici.

Références :

  1. Multiple Sclerosis Awareness Month | Cochrane Canada. https://multiplesclerosisnewstoday.com/news-posts/2021/05/07/canada-ms-walk-awareness-month/
  2. À propos de la SP — Société canadienne de la sclérose en plaques. https://scleroseenplaques.ca/a-propos-de-la-sp
  3. Wade DT, Collin C, Stott C, Duncombe P. Meta-analysis of the efficacy and safety of Sativex (nabiximols), on spasticity in people with multiple sclerosis. Mult Scler. 2010;16(6):707-714.
  4. Markovà J, Essner U, Akmaz B, Marinelli M, Trompke C, Lentschat A, Vila Silván C. Sativex® as Add-on therapy Vs. further optimized first-line ANTispastics (SAVANT) in resistant multiple sclerosis spasticity: a double-blind, placebo-controlled randomised clinical trial. Int J Neurosci. May 2018:1-28.
  5. Wade DT, Makela PM, House H, Bateman C, Robson P. Long-term use of a cannabis-based medicine in the treatment of spasticity and other symptoms in multiple sclerosis. Mult Scler. 2006;12(5):639-645.
  6. Wade DT, Makela P, Robson P, House H, Bateman C. Do cannabis-based medicinal extracts have general or specific effects on symptoms in multiple sclerosis? A double-blind, randomized, placebo-controlled study on 160 patients. Mult Scler J. 2004;10(4):434-441.
  7. Rog DJ, Nurmikko TJ, Friede T, Young CA. Randomized, controlled trial of cannabis-based medicine in central pain in multiple sclerosis. Neurology. 2005;65(6):812-819.
  8. Rog D, Nurmikko T, Young C. Oromucosal Δ9-tetrahydrocannabinol/cannabidiol for neuropathic pain associated with multiple sclerosis: An uncontrolled, open-label, 2-year extension trial. Clin Ther. 2007;29(9):2068-2079.
  9. Patti F, Chisari CG, Solaro C, Benedetti MD, Berra E, Bianco A, Bruno Bossio R, Buttari F, Castelli L, Cavalla P, Cerqua R, Costantino G, Gasperini C, Guareschi A, Ippolito D, Lanzillo R, Maniscalco GT, Matta M, Paolicelli D, et al. Effects of THC/CBD oromucosal spray on spasticity-related symptoms in people with multiple sclerosis: results from a retrospective multicenter study. Neurol Sci. 2020;41(10):2905-2913.
  10. Mustafa W, Elgendy N, Salama S, Jawad M, Eltoukhy K. The Effect of Cannabis on the Clinical and Cytokine Profiles in Patients with Multiple Sclerosis. Mult Scler Int. 2021;2021:1-10.

 

Previous Article Next Article

You must be of legal age in your province of residence to view our content.

Go Back

  • English En
  • Français Fr
  • Better Together
Welcome to Aurora. A family of medical cannabis brands.

Patient Login

Forgot password?

This website uses cookies to enable essential features, please review our Cookie Policy for more information on how to manage and personalize your experience.